118B boul Curé Labelle

Laval, QC H7L 2Z4

Voyages Synergia

Permis du Québec

Bureau 450-628-6241

Cellulaire 450-689-1000

Croisières villas de luxe promotions spéciaux

Le Canada s’ouvre aux vaccinés le 7 septembre

« Si la situation épidémiologique au pays reste favorable », le 7 septembre 2021, le gouvernement du Canada entend ouvrir les frontières du Canada à tous les voyageurs entièrement vaccinés qui ont reçu la série complète des doses d’un vaccin accepté par le gouvernement du Canada au moins 14 jours avant leur arrivée au Canada et qui satisfont à ses conditions d’entrée.


Les vaccinés américains dès le 9 août


En guise de première étape soit à compter du 9 août, le Canada prévoit commencer à autoriser l’entrée des citoyens et des résidents permanents des États-Unis qui demeurent actuellement aux États-Unis et qui ont été entièrement vaccinés au moins 14 jours avant leur arrivée au Canada pour un voyage non essentiel.

« Cette étape préliminaire permet au gouvernement du Canada de rendre les mesures frontalières adaptées pleinement opérationnelles avant le 7 septembre 2021, et reconnait les liens étroits qui existent entre les Canadiens et les Américains », explique le gouvernement, dans le communiqué annonçant la nouvelle.


Pas de quarantaine pour les vaccinés

S’ils peuvent entrer au Canada et qu’ils répondent à des critères précis, les voyageurs entièrement vaccinés (de toutes origines) n’auront pas à faire de quarantaine à leur arrivée au Canada.

La quarantaine de 14 jours demeure obligatoire pour les voyageurs non vaccinés.

Fini la quarantaine à l’hôtel pour les voyageurs aériens !

À compter du 9 août à minuit et une minute (HAE), l’obligation de passer trois nuits dans un hôtel autorisé par le gouvernement sera levée pour tous les passagers arrivant en avion, et ce, qu’ils soient vaccinés ou non.

Le gouvernement explique pouvoir éliminer cette mesure grâce à « l’augmentation des taux de vaccination au Canada, la diminution des cas de COVID-19 et la réduction de la pression sur la capacité des soins de santé ».


Le plan de quarantaine demeure exigé pour tous


Néanmoins, tous les voyageurs devront quand même fournir un plan de quarantaine et être préparés à faire une quarantaine si l’on détermine à la frontière qu’ils ne satisfont pas aux exigences requises.

Sous réserve d’exceptions limitées, tous les voyageurs devront soumettre des renseignements sur leur voyage au moyen de l’application ou du portail Web ArriveCAN.


Le test toujours requis avant le départ pour le Canada


Tous les voyageurs, quel que soit leur statut vaccinal, devront tout de même présenter les résultats d’un test moléculaire de détection de la COVID-19 effectué avant leur départ pour le Canada.


Et à l’arrivée…


Le test à l’arrivée et au 8e jour demeurera également obligatoire pour les non-vaccinés (ou ceux qui ne le sont pas entièrement).

« Les exigences en matière de dépistage obligatoire restent les mêmes pour les voyageurs non vaccinés. »

Un test au hasard à l’arrivée pour les vaccinés

À partir du 9 août 2021, le gouvernement du Canada adaptera sa stratégie de dépistage à l’arrivée au pays pour les personnes entièrement vaccinées.


« Avec son nouveau programme de surveillance aux frontières dans les aéroports et les points d’entrée terrestres, les voyageurs entièrement vaccinés n’auront plus à passer un test de dépistage à leur arrivée à moins d’avoir été sélectionnés au hasard pour passer un test de dépistage moléculaire de la COVID-19 le premier jour », explique-t-on.


Surveiller les variants…


Le gouvernement du Canada explique que sa stratégie lui permet de continuer à surveiller les variants préoccupants au Canada de même que l’efficacité des vaccins.

« Avec ces différentes couches de protection, le gouvernement du Canada peut surveiller la situation de la COVID-19 au pays, intervenir rapidement en cas de menace et prendre les décisions qui s’imposent sur la restriction des voyages internationaux. »

Évitez les déplacements non essentiels à l’étranger

Étant donné que la situation épidémiologique et la couverture vaccinale varient à l’échelle mondiale, le gouvernement du Canada recommande encore aux Canadiens d’éviter les déplacements non essentiels à l’étranger.

« Les voyages à l’étranger accroissent le risque d’exposition au coronavirus et à ses variants, ainsi que le risque de transmettre le virus aux autres », souligne-t-il.

Des mesures sujettes à changement


Le gouvernement ajoute que les mesures frontalières demeurent sujettes à changement selon l’évolution de la situation épidémiologique.

« Lorsque le Canada commencera à accueillir les voyageurs entièrement vaccinés des États-Unis, le gouvernement fédéral continuera de surveiller la situation et de mettre à jour ses conseils aux voyageurs canadiens », indique-t-il.


9 aéroports accueilleront les vols internationaux à compter du 9 août


Parallèlement, en appui à ces nouvelles mesures, Transports Canada élargit la liste des aéroports qui peuvent accueillir les vols commerciaux internationaux de passagers.

En plus des quatre aéroports internationaux canadiens actuellement autorisés –ceux de Montréal (YUL), Toronto (YYZ), Vancouver (YVR) et Calgary (YYC) – les cinq aéroports internationaux suivants s’ajouteront à la liste à compter du 9 août :

Aéroport Stanfield d’Halifax (YHZ);

Aéroport Jean-Lesage de Québec (YQB);

Aéroport Macdonald-Cartier d’Ottawa (YOW);

Aéroport James-Armstrong-Richardson de Winnipeg (YWG);

Aéroport d’Edmonton (YEG).

« Ces aéroports, en collaboration avec l’Agence de la santé publique du Canada, l’Agence des services frontaliers du Canada et Transports Canada, travaillent à la mise en oeuvre des mesures nécessaires pour accueillir à nouveau les passagers internationaux le plus rapidement possible après le 9 août en toute sécurité, au gré des conditions », indique-t-on. 


Cette annonce apporte des clarifications suite à l'annonce du 10 juin dernier ( voir plus bas)